Actus Printemps-Été 2021

1 Sep 2021

Bienvenue à mes tous premiers lecteurs ! J’espère que vous avez passé un bel été, et de bonnes vacances (pour celles et ceux d’entre vous qui ont pu en prendre).

J’ai l’immense plaisir de vous présenter la nouvelle rubrique de mon site, intitulée « Actus », sur laquelle je publierai régulièrement des articles concernant, comme son nom l’indique, mon actualité (projets artistiques, événements, expos et salons, nouveautés sur le site, exclusivités…).

Dans ce tout premier article, je reviens sur mon actualité de ces derniers mois.

⇨ Inscrivez-vous sans tarder à ma newsletter afin de ne rien manquer ! ⇦

Alohomora ! Boutique, ouvre-toi…

Le Lundi 12 Avril, après plusieurs mois d’attente et une longue série de déboires administratifs, ma boutique en ligne a enfin ouvert ses portes. À cette occasion, vous avez été nombreux à vous rendre sur mon site pour découvrir les premiers produits disponibles.

Je tiens à remercier mes premiers visiteurs et clients. Le soir même de l’ouverture de la boutique, j’avais déjà reçu plusieurs commandes, que je n’ai pas tardé à traiter, me mettant aussitôt au travail, animée du plus grand des enthousiasmes.

Cet événement a également permis à plusieurs personnes de découvrir pour la première fois mon univers et mes travaux. C’est notamment le cas du Service diocésain de pastorale liturgique et sacramentelle de Nancy-Toul qui, ayant eu un vrai coup de cœur pour mes œuvres et mon style, m’a contactée dès le lendemain pour me proposer de monter un projet ensemble.

Je suis impatiente de mettre en ligne mes prochaines œuvres et produits dérivés et vous annonce que de nouvelles catégories de produits paraîtront au cours des mois à venir : des cartes postales format carré, des marque-pages, des autocollants, et peut-être même des bougies de neuvaine.

Inspirée par l’Esprit

Au cours du mois d’Avril, le Service diocésain de pastorale liturgique et sacramentelle de Nancy-Toul m’a donc confié la réalisation d’une série d’illustrations pour une neuvaine à l’Esprit Saint proposée aux paroissiens afin de les accompagner tout au long de leur cheminement spirituel vers la Pentecôte.

Cette neuvaine a été diffusée le mois suivant, du 14 Mai au 22 Mai, sur le site internet du diocèse Nancy-Toul, sous forme de cartes et fiches de prière téléchargeables, et partagée sur les réseaux sociaux du Service diocésain. Mes illustrations avaient pour mission d’aider les croyants à méditer et à prier pendant ce temps de dévotion. Pour les imaginer, je devais me baser sur des antiennes du Magnificat qui m’avaient été données, ces dernières étant le support de la neuvaine.

Image non libre de droits, copyright Sdpls Nancy-Toul

Mes commanditaires, très confiants, m’ont laissé carte blanche au niveau de mes choix de représentation, me demandant de réaliser les illustrations d’après ce que m’inspirait chaque antienne, tout en proposant quelque chose qui sorte de l’ordinaire, dans mon style à la fois figuratif et symbolique. De mon côté, je leur ai proposé de réaliser les neuf illustrations sous forme de vignettes de 7 x 10 cm, et de conclure la neuvaine avec une dixième illustration exclusive représentant la scène de la Pentecôte, dans des dimensions plus grandes (15 x 21 cm), destinée à être publiée le jour même de cette fête.

La période du 15 Avril au Mercredi 12 Mai a été entièrement consacrée à l’élaboration de ces dix illustrations sur le thème de l’Esprit-Saint dans le cadre de ma collaboration avec le Service diocésain. Ayant moins d’un mois devant moi pour imaginer et réaliser ces illustrations, je ne devais pas perdre une seule minute. Je me suis donc très rapidement mise au travail, en commençant par chercher des idées et réaliser des croquis. Donner forme à l’Esprit Saint était une grande première pour moi, et aussi un vrai défi sur le plan artistique.

Comme il s’agit d’un concept très abstrait, j’ai réfléchi à une manière de représenter l’Esprit Saint et son action qui soit à la fois la plus inspirée et originale possible, tout en restant facilement identifiable et compréhensible. J’ai finalement choisi de le représenter de plusieurs manières, très variées, rappelant aussi bien sa forme « traditionnelle » de colombe que ses nombreux aspects décrits dans la Bible : le souffle de Dieu, le vent, la lumière, le feu, l’eau, la source vive, la force sanctifiante, la puissance divine…

Scène de la Pentecôte façon Mina Mischief. « Veni Sancte Spiritus, tui amoris ignem accende… »

Comme à mon habitude, je n’ai pas hésité à jouer au « magicien des couleurs » avec mes peintures, profitant de mes recherches esthétiques pour expérimenter de nouvelles techniques, et diversifiant au maximum les couleurs de l’Esprit pour lui donner un aspect irisé, prismatique, allant jusqu’à le représenter par de grandes vagues multicolores en m’inspirant des effets holographiques. Ce fut une expérience très inspirante, de nouvelles idées naissant sans cesse dans mon esprit au fur et à mesure que je progressais dans mon travail de création, dont je vous parlerai plus en détail dans un prochain article.

En attendant, vous pouvez admirer ces illustrations dans leur version fiches et cartes de prière ici, ou sous forme de montage vidéo réalisé par le Service diocésain, accompagné de la chanson « Viens, Esprit Saint » interprétée par Jean-Jacques Juven (La Messe des Parvis), ici. Je vous invite également à suivre le Service diocésain sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Je tiens à remercier le Service diocésain, en particulier Fabienne Cruzille et l’abbé Pierre Binsinger, pour la confiance accordée et la mise en œuvre de ce passionnant projet. Par ailleurs, je suis ravie que le Service diocésain ait accepté de devenir mon « fournisseur officiel » de prières destinées aux futures cartes de prière qui paraîtront dans ma boutique.

Radio star !

Le Vendredi 14 Mai, j’étais l’invitée « culture » de l’émission Les Bons Plans Solidaires du GSA (Groupe Solidaire Actif) diffusée sur Radio Fajet (94.2 FM), et dont vous pouvez écouter la rediffusion sur le site officiel de la radio ou directement à la suite de ce paragraphe (mon interview débute à 14:50).

Merci à la Dream Team des Bons Plans Solidaires du GSA qui m’a offert cette opportunité de me présenter à ses auditeurs, de dire quelques mots au sujet de mon travail et de faire la promotion de mon site internet, notamment de ma boutique en ligne.

Je me suis permis de retranscrire cette interview par écrit pour que, dans le cas où vous seriez malentendant ou n’ayez pas la possibilité ou l’envie de l’écouter, vous puissiez malgré tout vous aussi la découvrir…

Vincent Thevenin : Bonjour.

Mina Mischief : Bonjour Vincent.

V.T. : Depuis quand pratiquez-vous votre art ?

M.M. : Je suis autodidacte, je dessine depuis toute petite. Je dessinais tout le temps à l’école, dans mes cahiers, sur mes feuilles de cours quand j’étais à la fac… À une époque, je tenais un blog pour partager mes dessins et pour me faire connaître un peu, et j’ai commencé à réaliser des portraits de façon réaliste pour des internautes. Au fil des années, mon style s’est développé, a évolué : j’ai commencé à adopter de nouvelles techniques, et je me suis éloignée du réalisme pour aller vers quelque chose de plus personnel, de plus authentique.

V.T. : Quel type d’art pratiquez-vous ?

M.M. : C’est un art que l’on peut qualifier de « traditionnel » parce que j’utilise des techniques classiques – que sont le dessin et la peinture. Je réalise mes œuvres principalement sur papier, avec des matériaux tels que le crayon de papier, le stylo-bille, l’aquarelle, ou encore l’acrylique. En fait, je suis entre trois univers : art féerique, que l’on appelle aussi communément la fantasy, l’art sacré, et un art que j’appelle un peu vulgairement « horrifique », c’est-à-dire que je m’inspire des genres fantastique, de l’horreur et de la science-fiction. Tout ce qui est un peu étrange… (rires)

V.T. : Quel message voulez-vous faire passer à travers votre art ?

M.M. : Il n’y a pas de message particulier dans mes œuvres. Elles sont surtout créées pour émerveiller, pour donner des frissons, ou pour solliciter l’imagination du public. Mais quelque part, à travers mes œuvres, j’essaie de redonner de l’intérêt au public pour des techniques traditionnelles comme le dessin et la peinture, à une époque où c’est plutôt l’art graphique qui est tendance et privilégié.

V.T. : Quelles sont les œuvres dont vous êtes la plus fière ?

M.M. : Je dirais, Notre Dame, priez pour nous : c’est une œuvre que j’ai imaginée suite à l’incendie de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, et qui représente la Vierge en train de prier au-dessus de l’édifice. Et aussi, We all float in Derry : c’est une grande illustration de fête foraine dans une ambiance un peu inquiétante. Celle-là m’a été inspirée par Ça de Stephen King. Ce sont deux œuvres dont je suis particulièrement fière parce que je les ai réalisées en mois d’un mois. Pour moi, c’est un temps record car il s’agit d’œuvres très détaillées et j’ai dû beaucoup réfléchir à leur composition, assez complexe. Et le format A3, c’est quand même un assez grand format papier pour ce type d’œuvre ! Du coup, j’étais assez fière de moi pour ces deux œuvres-là.

V.T. : Quels conseils donneriez-vous pour les artistes débutants ?

M.M. : Je leur conseillerais de savoir faire preuve de patience, de prendre le temps de regarder tout ce qui les entoure, de ne pas vouloir à tout prix aller vite pour atteindre le niveau des artistes qu’ils admirent. Donc vraiment aller à leur rythme, prendre le temps de progresser. Je leur conseillerais aussi de ne pas avoir peur d’expérimenter de nouvelles techniques et, au départ, de ne pas hésiter à prendre modèle sur les artistes qui les inspirent. Je pense que c’est une étape essentielle avant de trouver son propre style, sa propre identité artistique.

V.T. : Où peut-on admirer et acheter vos œuvres ?

M.M. : J’ai un site internet, dont l’adresse est « www.minamischief.com ». Vous pouvez admirer mes œuvres dans l’espace « Galerie », et j’ai également une boutique en ligne (que je viens de lancer), dans laquelle vous pouvez acheter mes œuvres sous format carte postale, affiche… ou carte de prière, pour ceux qui sont intéressés par l’art sacré.

V.T. : Mina, on vous remercie beaucoup pour cette interview. Bonne continuation à vous.

M.M. : Merci à vous !

Chambre noire

Cet été, je n’ai malheureusement pas pu partir en vacances à cause de la crise sanitaire, alors à la place j’en ai profité pour faire plein de choses chez moi : installer mon nouvel ordinateur (vachement plus performant que l’ancien, ça me change tellement la vie !), me former un peu à la création de logos d’entreprises (dans le cadre d’une future collaboration avec mon chéri), reprendre des œuvres mises de côté depuis un certain temps, ou encore travailler sur des projets top secrets dont je ne peux pas vous parler pour le moment, mais dont je vous ferai part très prochainement.

Je me suis aussi mise au défi de créer des choses disons « plus artisanales », telles que le galet que voici (voir les photos plus bas), entièrement peint à l’acrylique, à partir du dessin préparatoire au stylo et au feutre qui vous est également présenté en photo ci-dessous. Sur cette illustration ayant pour thème imposé « Tim Burton », j’ai représenté trois personnages masculins issus des films de ce dernier : Jack Skellington (L’Étrange Noël de Mr Jack) accompagné de son fidèle toutou Zero, le fabuleux sculpteur de glace gothique Edward Scissorhands (Edward aux Mains d’argent), et ce cher Bételgeuse (Beetlejuice) – prononcer « Beetlejuice » (mais attention, ne répétez surtout pas son nom trois fois !).

Lydia Deetz est heureuse de vous présenter ma toute première peinture sur pierre, inspirée par l’univers de Tim Burton.

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessus, je me suis amusée à imaginer une ambiance mêlant Halloween et l’Hiver, d’où les confettis multicolores, les flocons de neige et la citrouille rappelant le visage du Chat du Cheshire du film Alice au Pays des Merveilles. J’ai aussi eu cette idée super marrante de me déguiser en Lydia Deetz, héroïne de Beetlejuice, pour la photo où je pose avec le galet fini. Une expérience à retenter avec d’autres personnages de fictions pour mes prochaines œuvres !

Petite virée à Twin Peaks

J’ai aussi profité de ces vacances pour faire une petite virée à Twin Peaks en compagnie de mon confrère artiste Guillaume Matthias, de la chaîne YouTube Wisteria’s Mysteries, qui m’a invitée à le rejoindre dans sa dernière vidéo pour parler de notre série préférée et de l’éventualité d’une saison 4. Si cela vous intéresse, vous pouvez visionner cette vidéo ci-dessous, de préférence accompagné d’un café et d’une part de tarte ! ☕🥧

Je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé et de connaître votre opinion, ainsi que vos propres théories. Est-ce que, vous aussi, vous attendez une suite à cette stupéfiante saison 3 de Twin Peaks ? Si oui, comment la verriez-vous ? Je vous invite à laisser votre avis à Guillaume en commentaire sous sa vidéo.

Un grand merci à Guillaume pour cette première collaboration très sympa (à renouveler si jamais une saison 4 venait à voir le jour !). Je me suis sentie honorée de voir intégré à la fin de sa vidéo le portrait de Shelly Johnson, que je lui ai offert le jour de l’enregistrement pour faire écho à une dédicace qu’il m’avait faite deux ans auparavant dans sa BD Zone 57.

Portrait de Shelly Johnson, jolie serveuse du Double R, le fameux diner de Twin Peaks.

N’hésitez pas réagir à ce portrait et à le partager sur les réseaux sociaux. Pour cela, rendez-vous sur Facebook et/ou Instagram !

L’Été se termine enfin !

Et nous voilà arrivés en Septembre ! Pour grand nombre d’entre nous c’est la rentrée, et qui dit rentrée dit également achat de fournitures ! Hier après-midi, je me suis rendue au Géant des Beaux-Arts afin de me réapprovisionner en matériel de peinture.

Voici mes nouvelles acquisitions : un nouveau bloc de papier aquarelle, des pinceaux tout neufs, un lot de tubes d’acrylique, et une énième boîte d’aquarelles Van Gogh, ma marque préférée (j’en suis déjà à ma troisième pocket box !). J’ai grand hâte d’utiliser tout ça !

D’autant plus que je me prépare à entrer dans ma période artistique préférée. Je sens déjà l’Automne approcher, amenant avec lui un grand vent d’inspiration…

Et comme ces derniers temps je n’ai cessé de créer des œuvres plutôt mignonnes, roses et poétiques (telles que l’illustration ci-dessous, réalisée il y a quelques jours pour une publication à l’occasion de la commémoration des 20 ans du départ de mon grand-père), je pense bientôt repartir sur des réalisations plus sombres et terrifiantes, dans le style horrifique que j’aime tant. Sérieusement, les monstres commencent vraiment à me manquer !

Rose et coccinelle en hommage à mon grand-père parti il y a 20 ans.

Je vous retrouve donc très bientôt avec de nouvelles œuvres, et de nouveaux produits dans la boutique ! En attendant, portez-vous bien ! 💚

1 Commentaire

  1. WebCrafter

    Plein de belles choses 👍

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *